Les spécialistes du bassin de jardin








 
   
hg   hd
   
bg   bd
     
 

 

Les serpents autour de nos bassins

Un point d'eau quelle que soit sa taille, même une simple fontaine ou un petit bassin attire irrésistiblement une faune nombreuse et variée : insectes, batraciens, oiseaux, mammifères…
Tout ce petit monde se retrouve au bord de l'eau pour boire, se baigner, parfois se reproduire, mais aussi pour se nourrir … et ce n’est pas le moindre des charmes de nos petites mares que de voir tout se petit monde vaquer à ses affaires.

Mais, certains animaux ont moins « la cote » que d’autres : il s’agit des reptiles … notamment des serpents.
Les serpents inspirent souvent, répulsion, frayeur, voire terreur ... ces sentiments qu’ils inspirent aux humains les conduisant fréquemment à leur perte : ils se font furieusement massacrer, victimes la plupart du temps de notre ignorance !
Ceci est très dommage car les serpents, ainsi que les autres reptiles, concourent à l'équilibre des espèces et, à ce titre, leur vie doit être respectée au même titre que celle d'un merle, d'une mésange, d'un rouge-gorge ... ou d’un poisson rouge !
S'ils ne se sentent pas attaqués, ils ne songent qu'à s'enfuir. Sachez qu'ils ont 10 000 fois plus peur de vous que vous n'avez peur d'eux ... imaginez vous, vu par les yeux d'un serpent, à 1 ou 2 cm au dessus du sol ... c'est les mêmes proportions qu'un Airbus A 380, vu par les yeux d'un enfant de 2 ans : ENORME !!!
Si vous ne savez pas avec certitude à quelle espèce vous avez affaire, il faut respecter une règle d'or : laissez les serpents tranquilles !!!

Couleuvre ou vipère ?

La vipère est quasiment le seul reptile vraiment dangereux vivant sous nos climats. Bien que, contrairement à une idée reçue, son venin ne soit en général pas mortel, il peut provoquer de très graves lésions et il faut absolument éviter de se faire mordre.
Première précaution à prendre : se promener avec des chaussures montantes et ne jamais chercher à attraper un serpent si l’on n’est pas spécialiste !
Seconde précaution : apprendre à différencier vipères et couleuvres. Voici donc, ci-dessous, quelques grandes différences entre les vipères et les couleuvres.


  • La vipère a une tête plutôt plate et anguleuse, recouverte de petites écailles et elle a le « nez retroussé » ; la couleuvre a une tête arrondie, recouverte de grandes écailles.

 

  • La vipère a la pupille des yeux fendue verticalement ; la couleuvre a la pupille ronde.

 

  • La vipère a un corps « boudiné », se terminant par une queue courte et nettement marquée ; la couleuvre a en général le corps élancé se terminant par une queue fine, difficile à différencier du corps.



Dernier point : ce n’est pas parce que le venin de la vipère est dangereux que les couleuvres sont totalement inoffensives ! Les couleuvres mordent aussi pour se défendre et leur morsure est souvent largement équivalente à un bon coup de griffe d’un chat en colère : c’est douloureux et il est indispensable de désinfecter rapidement et soigneusement la plaie.

Je renouvelle donc mon conseil : laissez les serpents tranquilles : ne les tuez pas, ne les attrapez pas !

Sans avoir la prétention de vouloir faire aimer les serpents par tout le monde, je souhaite que ces pages puissent contribuer à vous permettre de faire un peu mieux connaissance avec ces bestioles rampantes et que cela vous aide à les différencier les unes des autres afin de mieux les identifier, d'en connaître les dangers ou, au contraire, le caractère inoffensif.

J'espère vous avoir convaincus et que les images qui suivent pourront vous être utiles.

Jean-Yves

PS : toutes les photos qui suivent ont été prises, par mon fils ou par moi-même, de serpents que nous avons capturés puis relâchés après leur avoir « tiré le portrait » ! Mais ce n’est qu’un petit échantillon de serpents relativement courants car il y a bien d’autres espèces de serpents en France.
Pour plus d’informations sur les vipères, je vous recommande le site suivant :
http://dinosoria.com/vipere.htm

Couleuvres & vipères


Couleuvre vipérine ( à droite) et vipère aspic (à gauche)


Vipères Aspic. Comme pour la couleuvre "à collier", le colori peut fortement varier d'un individu à l'autre




Couleuvres "à collier" souvent victime d'une possible ressemblance avec la vipère



Couleuvres "verte et jaune"






Couleuvres d'Esculape : elles grimpent volontier dans les arbres ... ici, c'est dans le lustre du salon !







Pour se détendre un peu : quelques essais "graphiques"

Chuis vachement impressionnante, non ? Pour une petite couleuvre à collier inoffensive !


Ben moi, tout ça, ça me fait bien marrer!


 

 




 
     
hg   hd
   
bg   bd
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement