Les spécialistes du bassin de jardin








 
   
hg   hd
   
bg   bd
     
 

 Les milieux marécageux

 

Le bassin naturel

 

“biotope“ ou “écosystème“, espace restreint qui renferme une faune et une flore vivant dans des conditions constantes, on pourrait ainsi définir un bassin. L’eau et la lumière s’y conjuguent pour permettre au phytoplancton de se développer pour servir de pâture à la micro-faune aquatique constituée de petits crustacés et de larves d’insectes et qui eux-mêmes deviennent la nourriture de base des poissons et des batraciens. Les plantes immergées jouent aussi un rôle essentiel : elles consomment les nitrates produits par la décomposition naturelle des matières organiques. La boucle est bouclée et le cycle de la nature renouvelé.

 Un bassin naturel est en fait un vaste trou dans lequel ont a posé un "liner" (matière plastique souple, imperméable et imputrécèptible dont la mise en place est vraiment aisée. Il assure l’étanchéité et permet la création de formes illimitées. C’est dans ce grand volume d’eau où les variations de températures sont moindres, que les poissons seront à l’abri des étés caniculaires et des hivers rudes.

C'est dans un grand volume d'eau ou les variations de températures sont moindres, que les poissons seront à l'abri des étés caniculaires ou des hivers rudes

Ce sont les milieux les plus riches d'un point de vue écologique.

En effet, ils abritent un grand nombre de plantes et d'animaux et attirent les oiseaux et les insectes.

La flore et la faune s'établissent très rapidement dans un marais, car grâce à l'humidité constante, la croissance ne ralentit jamais pendant le primtemps et l'été.

C'est le degré d'humidité qui introduit les variations les plus significatives sur la vie végétale. Dans la nature, le passage progressif entre le sol sec et l'eau détermine différents habitats convenant à un large éventail de plantes sauvages.

L'aménagement d'une zone humide

Si le jardin renferme un espace naturellement humide ou imbibé d'eau, on dispose d'un endroit prédestiné pour y planter des fleurs ou des plantes qui aiment l'humidité.

Mais on peut créer un petit étang sur un terrain sec. Ce genre d'étang demande tres peu d'entretien, en dehors de tailles annuelles en automne et en hiver pour ôter les tiges mortes.

Pour concevoir une zone inondée intéressante et variée, il faut mettre en place une diversité de micro-biotopes en multipliant les niveaux et par conséquent le taux d'humidité du sol. On peut creuser une partie de l'espace pour créer cet étang. On peut planter a n'importe quel moment, de préférence au printemps bien sûr.

créer une aire humide sur un terrain sec!!

Beaucoup de gens ont envie d'avoir un étang dans leur jardin. On procède en disposant une couche imperméable d'argile, de béton ou de cahoutchouc butyle, afin que l'eau ne puisse pas s'écouler.

On peut tout simplement créer une zone de marais à côté de l'étang en prolongeant la couche imperméable vers l'extérieur à une plus faible profondeur et en la remplissant de terre.

Les marais sont des espaces faiblement drainés et il faut donc recréer artificiellement cette caractéristique.

On perfore une épaisse feuille de plastique tous les 45 cm environ,puis on l'enterre à au moins 30 cm de profondeur. Le sol de remplissage doit etre complètement débarassé des mauvaises herbes; s'il est plutot pauvre, on l'enrichit de matières organiques.

Il existe des tuyaux d'arrosages perçés conçus pour les pelouses, mais ont peut en fabriquer un soi-même en perforant un vieux tuyau.

 

 

 

 
     
hg   hd
 

Sur Garda...

 

Plus de 500 pages

Plus de 3000 photos

 

 
 
bg   bd
Bassins Forum
B&J. Copyright © Création 02/2006 www.bassins-de-jardins.com du groupe "SARL Garda'aquatic" / textes et photos tous droits réservés - Garrier et Dauzat - 2006-2013